Scénarisation de la bataille de Baziège

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Scénarisation de la bataille de Baziège

Message  Guilhemot le Mar 1 Avr - 20:48

Bonjour à tous,

Vous trouverez ci-après le projet de scénarisation de la bataille qui sera testé dés cette année...  cheers 

Bonne soirée.
Guilhemot

Mise en scène de la bataille de Baziège 1219.

1. Entrée des troupes sur le champs de bataille

A définir ( pour la représentation publique uniquement)

2. Placement initial

Les forces croisées sont déployées sous la protection du ruisseau et des abattis. L’infanterie défend les abattis, la cavalerie se tient en retrait pour assurer sa protection.

Les forces Occitanes sont réparties en trois corps se tenant de l’autre coté du ruisseau. Il s’agit des corps du comte de Foix (Foix + Faydits) sur une aile, du corps du comte de Comminges (Milices Toulousaines + routiers Navarrais) au centre et du corps du comte de Toulouse sur l’autre aile.

Nota : En l’absence de description précise, j’ai choisi de placer les corps de bataille en ligne. Ce positionnement, classique pour une bataille rangée où l’on prend le temps de d’aligner ses troupes avant la bataille, répond en outre à un souci visuel pour le public, les différents corps ne se masquant pas l’un l’autre. Le choix de positionner les piétons en avant de la cavalerie répond au besoin de neutraliser les abattis avant de laisser passer les cavaliers, et au même souci visuel pour le public.

Idéalement, la répartition des troupes entre les corps devrait être :
Corps de Foix : La moitié des cavaliers Occitans + un quart des piétons.
Corps de Toulouse : La moitié des cavaliers Occitans + un quart des piétons.
Corps de Comminges : Le comte de Comminges avec les percussores (idéalement quatre cavaliers au moins) et la moitié des piétons.




3. Harangue aux troupes

A définir à partir des textes originaux ( pour la représentation publique uniquement)

4. Attaque des percussores

Les cavaliers légers du corps de Comminges (routiers Navarrais ?) s’avancent vers les abattis pour harceler et désorganiser l’infanterie croisée qui s’y abrite. Après avoir épuisé leurs munitions, les percussores se retirent par les cotés. Ils contournent les autres corps et venir se replacer derrière les milices Toulousaines.

Les archers des milices Toulousaines s’avancent alors et lancent trois salves sur les piétons croisés qui s’abritent derrière les abattis. Ils se replient ensuite sur leurs positions d’origine à l’abri de leur infanterie.

Nota : Pour des raisons de sécurité, l’attaque des percussores sera limitée aux piétons défendant les abattis. Ce choix présente l’avantage de procurer une couverture aux participants recevant les armes de jet et d’éviter de paniquer les chevaux de croisés qui resteront bien en retrait des armes de jet.

Le choix de lancer les archers Toulousains vise principalement à leur donner un rôle dans une bataille où leur intervention n’est pas démontrée historiquement (bien que l’on puisse se demander si les arbalétriers cités ne sont pas plutôt des piétons).




5. Attaque des piétons des corps de Foix et de Toulouse

Les piétons méridionaux s'avancent pour engager les piétons croisés à travers les abattis et entreprennent un manoeuvre progressive de contournement par les deux flancs.

Nota : Cette phase de la bataille ne doit pas excéder 10 minutes afin de ne pas épuiser les piétons qui vont combattre jusqu’à la fin. Pour donner un peu de dynamisme à l’attaque des piétons Occitans, on peut envisager des mouvements successifs de flux et de reflux devant les abattis.



6. Attaque des cavaliers des corps de Foix et de Toulouse

Alors que les piétons méridionaux fixent les piétons croisés, les cavaliers contournent les abattis, toujours au pas, puis lancent la charge par les flancs sur la cavalerie croisée qui pivote sur les deux fronts pour faire face. Le comte de Foix retient son attaque pour permettre au corps de Toulouse de se joindre à la bataille en refermant la nasse autour du corps de Berzy.
Raymond de Toulouse charge Jean de Berzy et le désarçonne. Celui ci se relève et continue le combat à pied après avoir rejoint son infanterie. Raymond fait une virevolte au milieu des cavaliers croisés, protégé par toute sa mesnie. Pierre Guillaume de Séguret tente une manœuvre pour éliminer le chef Occitan mais ne parvient pas à l’abattre.
Les corps de Foix et Toulouse combinés accroissent la pression sur les deux ailes du corps croisé qui commence à se fissurer. Foucaud de Berzy tente désespérément de regrouper ses hommes pour tenter une sortie en force.


Nota : En plus des action individuelles décrites ci-dessus, cette phase de la bataille ne doit pas excéder 5 minutes afin de ne pas épuiser les piétons qui vont combattre jusqu’à la fin. Les cavaliers doivent rester au contact de manière à repousser très progressivement le corps de Berzy vers le centre du terrain.



7. Attaque des milices Toulousaines

Les milices Toulousaines et les routiers Navarrais à pied (s’il y en a…) se jettent sur les piétons croisés en traversant les abattis et entreprennent de les massacrer.

Nota : On limitera l’attaque de ces piétons aux piétons ennemis afin qu’il n’y ait pas d’interférence piétons / Cavaliers lors de cette bataille.




8. Destruction du corps croisé

Pressurisé de toutes parts, le corps de Berzy finit par s’effondrer et se fait massacrer sur place. Seuls une poignée de chevaliers (Alain de Roucy + Sicard de Lautrec) parviennent à s’échapper par le flanc. Sicard de Montaut est relevé par des amis qui combattaient dans le camp Occitan, et qui le sortent du champs de bataille.

Nota : Tous les piétons croisés finissent par être abattus petit à petit. Pour un aspect visuel, il faut que cette phase soit progressive. Pour les cavaliers, afin d’éviter les chutes, on considèrera que les cavaliers croisés se soumettent les uns après les autres. Idéalement, chaque soumission sera scénarisée devant le public.



9. Epilogue

A la fin de la bataille, les prisonniers croisés sont amenés à pied devant le public.
Foucaud et Jean de Berzy sont particulièrement identifiés. Pierre Guillaume de Séguret et sommairement jugé comme traître et pendu sur place pour avoir tenté d’abattre le comte Raymond de Toulouse.
avatar
Guilhemot
Ecuyer

Messages : 392
Date d'inscription : 23/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénarisation de la bataille de Baziège

Message  Lanta le Mer 20 Avr - 20:48

Sans trop vouloir rafraîchir la scénarisation, l'autre jour, Chester cherchait des infos concernant la scénarisation Shocked . C'est donc Ici!

Je reprends, parce que j'ai eu des retours d'un scénarion confus...(pourtant à moi il me semble que Guilhemot a été clair) EXPLICATIONS!!! (et je m'excuses de raccourcir et simplifier pour faire au plus concis) What a Face


Le contexte: En 1218, Simon meurt au siège de Toulouse, et au printemps 1219, Amaury, le fils de Simon, nouveau chef de la croisade est occupé au siège de Marmande.
Foulcaud (surnommé le bourreau du Lauragais) et son frère Jean de Berzy, mènent une razzia en Lauragais.
Le comte de Foix quant à lui mènent des pillages sur ces terres occupées par les croisés. (un butin de moutons)
Des éclaireurs sont dépêchés à Toulouse chercher du renfort, car les croisés sont entrés la veille dans Baziège.
Le lendemain, les croisés voient arriver les banières de Foix et Toulouse (Comminges n'est pas explicitement cité - fautes au rimes de la canso? mais il y a fort à parier sur sa présence)
Les croisés adoptent une attitude défensive utilisant des méandres de l'Hers, charettes et abattis d'arbres.

1) PREMIERE PHASE: ATTAQUE DE PERCUSSORES COUPLEE DE SALVES DE FLECHES DES ARCHERS/ARBALETRIERS TOULOUSAINS
Suites aux harangues du Comte de Foix au Comte Jeune et aux troupes, et de même de Foucauld de Berzy chez les seigneurs croisés, la bataille démarre par une phase atypique d'harcèlement de la cavalerie lourde croisée, créant ainsi la panique.

Pour une raison de sécurité, cette phase sera opérée sur l'infanterie croisée.
Les percussores (cavaliers légers) sautent le fossé, jètent javelines, flèches, traits, etc...Suite à quoi la milice Toulousaine s'avance et envoie plusieurs salves de flèches et carreaux.

2) DEUXIEME PHASE: ATTAQUE DE LA CAVALERIE LOURDE OCCITANE
Le travail des cavaliers serait dans un premier temps du un contre un, pour sur du long terme aboutir (je rêve) à une mélée.
Foix en premier, suivi de près par Toulouse (Raymond VII désobeïssant devance sa ligne sur son cheval moreau).
Si nous manquons de cavaliers nous ferons deux corps de cavalerie occitane plutôt que trois.
A noter, charge à la lance pour certains dont un affront entre Toulouse et Jean de Berzy, puis entre Séguret et Toulouse.
Désarçonnés: Jean de Berzy (Fred GMA?), Séguret (Chester), Montaut (?)
Prisonniers : Berzy, Montaut, et Seguret pendu.
les autres prennent la fuite

3) TROISIEME PHASE: Attaque de l'Infanterie
Mélée générale des pietons, attaque de la milice de Toulouse.
On achève les morts, on pille, On pend!


avatar
Lanta
Chevalier

Messages : 627
Date d'inscription : 25/01/2014
Age : 33
Localisation : montgiscard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénarisation de la bataille de Baziège

Message  Nicodeme de Calzan le Jeu 21 Avr - 6:38

Lanta a écrit:On achève les morts, on pille, On pend!

La pendaison de Seguret intervient à la fin, une fois la bataille terminée et lui seul est pendu.

Le scénario de Guilhemot était très bien fait, le trouver confus... ?
avatar
Nicodeme de Calzan
Page

Messages : 178
Date d'inscription : 23/01/2014
Age : 45
Localisation : Calzan - 09 Ariège

http://www.gesta-albigensis.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénarisation de la bataille de Baziège

Message  Lanta le Jeu 21 Avr - 7:26

Ben oui, qu'on m'a dit. Donc je re-explique (l'excellent) travail de Pascal.
Et oui Seguret est pendu à la toute fin (je cite) après un sommaire jugement pour traîtrise par Raymond le Jeune.
avatar
Lanta
Chevalier

Messages : 627
Date d'inscription : 25/01/2014
Age : 33
Localisation : montgiscard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénarisation de la bataille de Baziège

Message  Peïre de Canove le Ven 22 Avr - 21:33


Il est limpide, ce scénar', enfin ! Very Happy


Lanta a écrit:
3) TROISIEME PHASE: Attaque de l'Infanterie
Mélée générale des pietons, attaque de la milice de Toulouse.
On achève les morts, on pille, On pend!

Aaaah, ma partie préférée !
avatar
Peïre de Canove
Homme d'armes

Messages : 54
Date d'inscription : 14/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénarisation de la bataille de Baziège

Message  Sir chester le Ven 3 Juin - 13:39

Exelent cheers cheers cheers
super sénario

donc si j'ai bien compris, les cavaliers croisé se retrouve pris en tenaille par le compte de foix (au nord du plan de bataille si dessu) et le compte de Toulouse au sud

du coup les cavaliers croisé divise leur force en deux lignes, une au nord et une au sud pour faire front au deux attaques

le compte de fois tiens la position mais n'attaque pas face a la ligne du nord des croisés de suite et laisse Raimond commencer l'attaque.

Jean de Bercy se retrouve au sud avec ses cavaliers face au troupe de Raymond et je suppose que Séguret et avec son groupe.

Raymond charge la ligne croisé en avant de sa ligne qui le suit et désarçonne Jean de Bercy (qui arrive à rejoindre les rangs d’infanterie après son vol plané).

Par contre je suppose que des cavaliers croisé ou des fantassins vont venir protéger jean de Bercy jusqu'au ligne d’infanterie ?

Puis Raymond se retrouve avec ses cavaliers au milieu des croisés et Séguret en profite pour essayer de le tuer (je suppose que je vais l'attaquer avec une lance comme dans les récits)

mais Séguret sera bloqué par des cavaliers de Raymond puis désarçonner par des piétons méridionaux.


Séguret sera bloqué au sol et on va lui passer une corde au coup et lui attacher les mains en attendant de le pendre.

Est ce que j'ai bien résumé l'action ? scratch

_________________
Pierre Guillaume de Séguret, Chevalier croisé
avatar
Sir chester
Chevalier

Messages : 528
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 34
Localisation : Condat sur Trincou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénarisation de la bataille de Baziège

Message  Guilhemot le Ven 3 Juin - 16:40

Diable, Chester à trouvé le scénario de Baziège... Laughing Laughing Laughing Laughing

Oui, dans l'idée c'est bien ça même si je suis plus parti sur une attaque à l'épée pour Séguret.
C'est plutôt comme ça que le comprends les sources et cela me semble plus cohérent avec une mêlée déjà engagée.
Et en plus, c'est plus facile... alien

Bon de toute manière, tu finis bien avec la corde au cou. pale

Bonne soirée
Guilhemot
avatar
Guilhemot
Ecuyer

Messages : 392
Date d'inscription : 23/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénarisation de la bataille de Baziège

Message  Manjaceba le Ven 3 Juin - 16:59

Oui, dans l'idée c'est bien ça même si je suis plus parti sur une attaque à l'épée pour Séguret.
C'est plutôt comme ça que le comprends les sources et cela me semble plus cohérent avec une mêlée déjà engagée.

Dacodac' avec toi.
avatar
Manjaceba
Ecuyer

Messages : 411
Date d'inscription : 23/01/2014
Age : 53
Localisation : CABRESPINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénarisation de la bataille de Baziège

Message  Sir chester le Ven 3 Juin - 18:12

cool, c'est exactement ce que je voulais, la lance c'est moins sympa en mêlée et puis ça m'aurai frustré d'avoir mon épée au fourreau sans pouvoir m'en servir.

avant d'être pendu on pourrai m'exhibée la corde au coup comme sur cette peinture de Navar



par contre par pitié je sais que je suis un félon mais ne me pendez pas comme celui si (peinture de navar) s'il vous plais. cyclops


_________________
Pierre Guillaume de Séguret, Chevalier croisé
avatar
Sir chester
Chevalier

Messages : 528
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 34
Localisation : Condat sur Trincou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénarisation de la bataille de Baziège

Message  Guilhemot le Ven 3 Juin - 22:03

Jolie pendaison... Very Happy
Puisque tu en parles, on a des idées pour la pendaison ? William, t'es là ?
Bonne soirée
Guilhemot
avatar
Guilhemot
Ecuyer

Messages : 392
Date d'inscription : 23/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénarisation de la bataille de Baziège

Message  Sir chester le Sam 4 Juin - 11:33

Prévoyez une potence ou un arbre costaud, car 76 kg de graisse de canard périgourdine ça plombe

_________________
Pierre Guillaume de Séguret, Chevalier croisé
avatar
Sir chester
Chevalier

Messages : 528
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 34
Localisation : Condat sur Trincou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénarisation de la bataille de Baziège

Message  William Bouilliez le Sam 4 Juin - 12:02

pour la pendaison j ais dejas une tres bonne idee de commen sa va ce passer
avatar
William Bouilliez
Homme d'armes

Messages : 66
Date d'inscription : 02/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénarisation de la bataille de Baziège

Message  Guilhemot le Sam 4 Juin - 12:03

Excellent... cheers cheers cheers cheers
avatar
Guilhemot
Ecuyer

Messages : 392
Date d'inscription : 23/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénarisation de la bataille de Baziège

Message  Sir chester le Dim 5 Juin - 10:51

Génial, par contre ne me faite pas porter le harnais à cheval, car ça va pas être pratique pour moi mais ça je pense que je l'ai déja dit, est je pense à un truc si vous êtes d'accord, je pourrai ne pas porter ma cotte à cheval, comme ça vous me virez mon haubert et mon gambison j'enfile le harnais et par dessus de peux porter ma cotte, comme sur la peinture si dessu, ou juste porter une chemise a moins que t'ai une autre idée william.

_________________
Pierre Guillaume de Séguret, Chevalier croisé
avatar
Sir chester
Chevalier

Messages : 528
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 34
Localisation : Condat sur Trincou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénarisation de la bataille de Baziège

Message  William Bouilliez le Lun 6 Juin - 12:58

tu sera avec nous ou pas pour baziege 2016 que l on puissent en parler de vive voie
avatar
William Bouilliez
Homme d'armes

Messages : 66
Date d'inscription : 02/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénarisation de la bataille de Baziège

Message  Lanta le Lun 6 Juin - 22:35

On fait de la recons chester. Tu seras donc vraiment pendu Wink
avatar
Lanta
Chevalier

Messages : 627
Date d'inscription : 25/01/2014
Age : 33
Localisation : montgiscard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénarisation de la bataille de Baziège

Message  Sir chester le Mar 7 Juin - 14:35

Oui William, je viens c'est sur j'ai pas encore envoyé les papiers d'inscription au camp 2016 car j'attend de voir de ma troupe qui va m'accompagner, car ma tenue dis ont passable mais celle de mes membres ne l'est pas, mais on sera sur au moins deux et j'apporte deux chevaux pour moi et Baptiste "Roucy"

_________________
Pierre Guillaume de Séguret, Chevalier croisé
avatar
Sir chester
Chevalier

Messages : 528
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 34
Localisation : Condat sur Trincou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénarisation de la bataille de Baziège

Message  William Bouilliez le Mer 8 Juin - 10:49

Cool alors a tres vite
avatar
William Bouilliez
Homme d'armes

Messages : 66
Date d'inscription : 02/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénarisation de la bataille de Baziège

Message  Sir chester le Dim 12 Juin - 13:24

YES

_________________
Pierre Guillaume de Séguret, Chevalier croisé
avatar
Sir chester
Chevalier

Messages : 528
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 34
Localisation : Condat sur Trincou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénarisation de la bataille de Baziège

Message  Enguerrand de coucy le Mar 12 Juil - 21:11

Roucy c'est moi :p
avatar
Enguerrand de coucy
Homme d'armes

Messages : 41
Date d'inscription : 06/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénarisation de la bataille de Baziège

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum